logo 1670526081

Objectifs... vers un monde nouveau

Un projet culture & santé - 2014-2017

Le projet intitulé « Le journal photographique » visait à :
- Favoriser l’accessibilité à la culture aux patients hospitalisés en service de psychiatrie ou suivis en ambulatoire.
- Développer un travail autour de l’outil photographique comme outil de perception du monde extérieur et intérieur, tout en favorisant l’interaction et la rencontre.
- Renforcer l’estime de soi des patients en les aidant à développer des savoir-faire personnels au travers d’une activité artistique et dans une ouverture vers l’extérieur.
- Dynamiser une pratique soignante inter pôles de soins par la réalisation d’un objectif commun : le journal photographique.

Les ateliers, à destination de cinquante à quatre-vingts adultes, se sont répartis sur :
• deux structures inter pôles intra hospitalières :
- le centre de jour Eole (photographie)
- l’hôpital de jour Le Trèfle (journal)
• quatre Centres d’Accueil Thérapeutique à Temps Partiel (CATTP) (photographie)

Le défi était de faire en sorte que des réalisations, des productions émanant de personnes soignées au sein de six structures et cinq secteurs géographiques différents, oeuvrent individuellement et ensemble à un tout laissant trace, s’offrant à la lecture, au regard des autres : le journal devenu oeuvre commune.
L’originalité de ce projet consistait à rassembler des soignants et patients de trois pôles de secteur psychiatrique adulte. Une dynamique culturelle et artistique s’est développée entre les structures intra hospitalières et les Centres d’Accueil Thérapeutique à Temps Partiel.
Les quatre CATTP se sont répartis en trois groupes bénéficiant chacun d’un trimestre d’atelier (six séances) par an. Le premier groupe était constitué de patients des CATTP de Creil et Pont-Sainte-Maxence, le second de patients des CATTP de Creil et Chantilly et le troisième de patients du CATTP de Beauvais. Les patients du centre de jour Eole ont participé aux ateliers à raison de trois trimestres par an.
Chaque groupe était encadré par l’artiste photographe et par un ou deux infirmiers des structures référentes.
Les soignants mobilisés autour de ce projet étaient au minimum au nombre de douze. Une psychologue, plusieurs cadres paramédicaux et cadres de pôle ont accompagné les équipes soignantes.

Les ateliers photographiques et « journal » ont été menés de septembre 2014 à décembre 2017, avec Xavier Pinon, photographe et Nathalie Saillard, conceptrice-rédactrice, et accompagnés par Diaphane, pôle photographique en Hauts-de-France.
La présence, l’engagement, le sens du partage et de la transmission des artistes a favorisé un travail de création, d’élaboration, permettant à chacun de dépasser et de  transcender ses difficultés. Leurs compétences techniques, leurs regards créateurs, leur ouverture au monde ont été l’occasion d’une belle et fructueuse rencontre avec les patients et les soignants.
Par l’action du photographe et de la journaliste à l’ensemble du groupe, la relation soignants-soignés se trouve modifiée, chacun étant en position d’apprenant, de producteur d’images et d’écrits, d’artiste.
Des expositions itinérantes ont été réalisées afin de valoriser le regard sur le monde des personnes atteintes de troubles psychiques, de le partager avec le public. Ces rencontres participent à la déstigmatisation de la maladie psychique.
Faire entrer la culture à l’hôpital favorise l’ouverture de l’hôpital au monde culturel, ce mouvement double constitue un enrichissement mutuel.

Le projet « Le journal photographique » a été soutenu par la Direction Régionale des Affaires Culturelles et par l’Agence Régionale de Santé des Hauts-de-France dans le cadre du dispositif « Culture et Santé », par la Fondation Daniel et Nina Carasso et par le Centre Hospitalier Isarien de Clermont-de-l’Oise.

 
LogoPrfetnordPDCPeNGRIs ARSnoiretblancninacareassonbcentrehospitalierclermont