DIAPHANE MONOCHROME RVB 01

 


Projets artistiques pluridisciplinaires


Créer du lien 
Diaphane imagine des projets artistique et culturel susceptibles d’impliquer plusieurs groupes de participants, des artistes de différentes disciplines, ou encore différents partenaires, issus des mondes culturels, sociaux, institutionnels, médicaux, judiciaires… 

 

Images et moi - Rêves d'en France, rêves d'enfance - Millevoye

Image et moi
Rêve d'en France, rêve d'enfance
Les mille voies, les mille voix de Millevoye
Avec les apprentis d'Auteuil de l'Oise et de la Somme

Depuis 2016 Diaphane crée des projets artistiques et culturels à destination des jeunes accueillis par les Apprentis d’Auteuil. Soutenu par les Apprentis d'Auteuil et la Fondation Foujita le premier projet imaginé par le pôle photographique s’adressait à un groupe de jeunes mineurs isolés d’un Service d’Accompagnement Vers l’Autonomie de l’Oise. 

Au fil des années, les projets ont gagné en ambition. Des artistes issus de différents domaines ont participé aux projets : photographes, écrivains, plasticiens, graphistes, sérigraphe, céramiste… Les soutiens se sont renforcés - la Direction régionale des affaires culturelles Hauts-de-France a rejoint le projet - et les collaborations se sont multipliées, entre les différents centres d’accueil des Apprentis d'Auteuil mais aussi entre les structures culturelles de la Région Hauts-de-France. 

Fanzine Image et moi : 2016/2017 et 2017/2018
Fanzine Rêve d'en France, rêve d'enfance
Vues de l’exposition Rêve d'en France, Rêve d'enfance

 
Artistes ayant participés aux projets :
 Yann de Fareins (photographe) - Stéphanie Lacombe (photographe)Sophie Zénon (photographe)Annabelle Munoz Rio (écrivaine) -
 Cédric Bonfils(écrivain)Arno Bertina (graphiste) - Studio Les Canailles : Diane Marissal et Jérémie Leblanc (graphistes) - Olivier Michel (sérigraphe) - Aude Berton (céramiste) 

« Image et moi » est un projet imaginé et mis en oeuvre par Diaphane et le Service d’Accompagnement Vers l’Autonomie des Apprentis d’Auteuil d’Agnetz dans l’Oise avec le soutien de la Fondation Foujita.
« Rêve d'en France, Rêve d'enfance » est imaginé et mis en oeuvre par Diaphane et les Apprentis d’Auteuil de l’Oise avec le soutien de la Fondation Foujita et de la Direction régionale des affaires culturelles Hauts-de-France.
« Les Mille voies, les mille voix de Millevoye » est imaginé et mis en oeuvre par Diaphane, le Safran et les Apprentis d’Auteuil de la Somme avec le soutien de la Fondation Foujita et de la Direction régionale des affaires culturelles Hauts-de-France.

Le son des clics

Le son des clics
Avec les centres socioculturels du bassin creillois
Mise en son, mise en images...

Le son des clics est un projet d’écriture photographique à partir de productions sonores.

Créé à l’occasion de l’édition 2019 de la biennale Usimages, Le son des clics a pour objectif de faire redécouvrir l’espace urbain aux habitants du bassin creillois. Qu’est-ce que le son industriel ? Est-il propre aux seules entreprises ? 

Accompagnés par un musicien expérimental, d’un photographe et d’un vidéaste, les participants au projet écoutent… Ils analysent les sons perceptibles dans leur environnement proche et identifient ceux qui rappellent l’univers industriel. A partir de matières sonores recueillie, ils produisent des images de paysages, d’objets ou encore de complexes architecturaux qui évoquent le monde de l’industrie. Les sons et les images donnent lieu à la production d’une vidéo.

Ils ont participé au projet : Emmanuel Mailly (musicien et photographe) - Vincent Malassis (musicien) - Pascale Peyret (photographe) - Damien Peyret (vidéaste)

« Le son des clics » est un projet imaginé et mis en oeuvre par Diaphane avec le soutien de la Direction régionale des affaires culturelles Hauts-de-France.

Authentiques fictions

Authentiques fictions
Avec la mission locale de Clermont et le pôle de photographie Stimultania
Mise en son, mise en images...

En 2020, Stimultania et Diaphane s’associent pour porter une intervention artistique d’ampleur : un photographe et un écrivain sont invités à mener un projet commun sur deux villes avec deux groupes différents. A Givors, en juin, ils débutent l’expérience avec des adultes allophones en insertion professionnelle. A Clermont-de-l’Oise, en septembre, ils poursuivent la production avec des jeunes de la mission locale. De nombreux acteurs se sont ainsi mêlés, autant de personnalités, de manières de fonctionner, d’imaginaires, d’attentes. Il a fallu s’accorder, se mettre au diapason, essayer de se comprendre, tendre l’oreille, l’œil et la main. Ici et là, de la photographie, des mots, des signes et des symboles ; deux territoires qui révèlent leurs similitudes et leurs particularités. Par chance, un certain virus n’aura – presque – rien empêché. Le résultat final révèle, dans un coffret à l’allure académique, une matière tourbillonnante d’absurde poésie. 

Collections de livrets : 40 & un mots - Des deux côtés du Black Paradise - Faire sans vocabulaire commun - Commencer par la fin, un bon début - Livret de textes - Non, il ne pleut pas tout le temps à Clermont - Il n'y a rien, c'est tout.

Ils ont participé au projet :  Benoît Luisière (photographe) - Patrice Juiff (écrivain).

« Authentiques fictions » est un projet conçu et mis en oeuvre par Diaphane et Stimultania dans le cadre du dispositif « Entre les images », un programme national d’ateliers de transmission et de pratique photographique développé par le réseau Diagonal avec le soutien du ministère de la Culture.