logo 1670526081

 

Afficher l'image d'origineEmile Loreaux
La Caravane passe
2012


Obnubilé par la question de la consommation, c’est en étant sûr d’en trouver tous les signes que je me suis rendu sur le bord des routes du Tour de France pour voir le spectacle qui sans aucun doute est le plus attendu, la caravane publicitaire ! Mais je ne m’attendais pas à être à tel point stupéfait par le public lui-même. La caravane approchant, les mains se tendent, on appelle, des gadgets publicitaires volent, on se précipite et il n’y a plus qu’une seule chose au monde qui compte, la casquette à pois rouges, l’échantillon de lessive, le sac Cofidis… Pendant un laps de temps, tous les repères sont changés, plus de honte à rafler un sachet de cacahuètes sous le nez d’une petite fille ou à pousser sans ménagement un autre prétendant au cadeau. On s’exalte pour un tissu nettoyant à lunettes, on prend des risques pour un troisième bob, on amasse des trésors… Comme pour arrêter le temps, j’ai multiplié les séquences en rattrapant la caravane, et assisté plusieurs fois par jours à l’évènement, sur plusieurs étapes. J’ai cherché à fixer ces moments de basculement, dominés par l’instinct, tels des danses… ».

Emile Loreaux est né en 1974 à Chalon-sur-Saône. Il a étudié à l’école des Gobelins. Il est membre de l’agence coopérative Picturetank et vit à Paris. Reporter du quotidien, Emile Loreaux témoigne de l’impact de nos traces sur l’environnement ou sur les comportements de la société de l’hyper consommation, notamment dans les séries « Pays des Merveilles », « Je suis une tomate » ou « Tête de gondole ».