logo 1670526081

 

Estelle Zolotoff
Les Heures
2012


Estelle Zolotoff revendique une photo intuitive, laissant la porte ouverte aux échappées inconscientes. L’intériorité des êtres, l’adolescence et ses questionnements intimes, la féminité et la question de la place de l’individu dans son environnement en sont des thèmes essentiels. A propos de la série « Les Heures », elle écrit : « Ils ont 17 ans. Pauline, Pierre, Cécile, Laura, Margot et Anaïs quitteront bientôt leurs familles pour aller étudier dans d’autres villes. Ils sont sortis de l’enfance, mais ne sont pas encore entrés dans l’âge adulte. Revendiquer, oui, mais quoi exactement ? Une singularité bien sûr. Pourtant rien n’est clair. L’appréhension avec laquelle ils regardent dans cette direction leur fait préférer la rêverie. Cet été-là, après le bac, et avant le grand pas vers l’inconnu, c’est une période entre deux vies, dédiée aux amours qui blessent, à l’amitié plus forte que tout, et à l’attente. Le présent les unit, d’autant que l’avenir les séparera sans doute. J’ai travaillé avec eux à partir de leurs rencontres quotidiennes. Ce qui m’intéresse, c’est de restituer une vérité de ce temps là, les émotions qu’ils éprouvent et celles qu’ils m’inspirent. J’ai « découpé » leurs gestes avec joie, avec avidité, bienveillance et inquiétude ».

Estelle Zolotoff est née en 1965 à Orléans. Elle mène une double carrière de psychologue, spécialiste du développement personnel, et de photographe. Elle réalise des reportages au confluent de l’intime et du social, notamment en France, en Russie, en Géorgie et en Iran.