logo 1670526081

Afficher l'image d'origineMagali Nougarède
Crossing the line
2010

En 2000, Magali Nougarède réalise « Toeing the line » (Suivre la ligne), commande de Photoworks. Cette série présente des portraits de dames âgées et de jeunes filles rencontrées dans la ville côtière anglaise d’Eastbourne. Ce travail, qui explore les notions d’identité culturelle et de petite bourgeoisie, est un regard porté sur les changements physiques, psychologiques et géographiques dans les vies des femmes. Dans la continuité de cette exploration, « Crossing the line » (Franchir la ligne) a été réalisée entre 2003 et 2005.
En se focalisant sur les codes vestimentaires, Magali Nougarède explore le fossé générationnel entre les adolescents et les personnes âgées. D’une part, une génération qui a connu la guerre mondiale et s’est battue pour défendre ses frontières, dans un monde guidé par un esprit de solidarité et de soutien national et civique.
D’autre part, des adolescents emblématiques des marques, unis autour du « swoosh » de Nike et par d’autres signifiants, symboles de la mondialisation. « Crossing the line » est une exposition produite par Photoworks et Ffotogallery.

Magali Nougarède est née en 1969 à Mantes-la-Jolie. Elle a étudié la photographie à l’Université de Brighton et elle réside à Cardiff en Grande-Bretagne.
A Londres, son travail est représenté par Millennium Images.

Bibliographie : Est-ce ainsi que les hommes vivent, Gabriel Bauret, Editions du Chêne, 2005 ; Masquerade. Women’s contemporary portrait photography, ouvrage collectif, Ffotogallery, 2003 ; Toeing The Line, Photoworks, 2000