logo 1670526081

Photaumnales 2013 - Raphaël DALLAPORTA
Raphael Dallaporta
Antipersonnel

« Je n’avais jamais vu de mine terrestre, que ce soit en réalité ou en photo, avant de découvrir les images de Dallaporta. Ce fut une révélation. On nous dit qu’il existe toutes sortes de mines terrestres, des centaines, qui varient fortement selon l’apparence, la forme et les spécificités. En les photographiant de la même manière qu’un autre l’aurait fait pour une publicité de shampoing, Dallaporta glorifie ces engins tout en conservant un angle totalement neutre. Le tour est si subtil qu’il est pour ainsi dire imperceptible ».Martin Parr« La série s’appuie sur des textes, s’organise autour d’un principe d’attraction/répulsion, de la mise en opposition des mots et des images. écrits avec la complicité du journaliste Tom Ridgway, les textes écartent toute tentative de victimisation, ils sont rédigés comme des modes d’emploi. (…) Raphaël Dallaporta ne raconte pas d’histoires. C’est au regardeur de réfléchir aux conséquences, une fois qu’il a, objectivement, appréhendé les causes ».Sam StourdzéAntipersonnel, éditions Xavier Barral, 2010, textes de Tom RidgwayAvec les contributions de Martin Parr, photographe, de Sam Stourdzé, directeur du Musée de l’Elysée à Lausanne et de Jody Williams, prix Nobel de la paix.Né en 1980, Raphaël Dallaporta vit et travaille à Paris. Diplômé de l’école des Gobelins, il a été révélé aux Rencontres internationales d’Arles en 2004. Il est présent dans les collections de la Maison européenne de la photographie à Paris, du Musée de l’Elysée à Lausanne, du FOAM Fotografiemuseum à Amsterdam et du Musée Niépce à Chalon-sur-Saône.
www.raphaeldallaporta.com