logo 1670526081

 

Les Photaumnales 2013 - Guillaume Bression et Carlos Ayesta
Carlos Ayesta & Guillaume Bression
Clair Obscur à Fukushma
Mauvais rêves ?

« Un no man’s land de 1 000 km2 aux alentours de la centrale de Fukushima. Cette zone morte est certainement la trace la plus brutale et la plus visible de l’accident nucléaire. Plus de 110 000 personnes ont dû plier bagages, laissant derrière elles des villes fantômes. Pour réaliser la série « Clair Obscur à Fukushima », nous nous sommes rendus dans cette zone d’exclusion, en partie interdite, à plusieurs reprises, pour découvrir ces paysages désolés sous un angle nouveau. A l’aide de flashs, nous avons éclairé ces villes désertes la nuit. Nous pouvions ainsi focaliser notre regard, imprimer une perspective, choisir un bâtiment, un paysage. Et les faire surgir de nulle part, comme une anomalie ».« Mauvais Rêves ? » « Face à une menace imperceptible, le Japon a dû choisir de séparer territoires, objets et lieux contaminés de ceux qui ne le seraient pas.
Mais cette frontière là est floue et subjective. Chacun est amené à se fixer ses propres limites ; des limites qui finissent par diviser les gens eux-mêmes.
En alternant mise en scène volontairement « irrationnelles » et constructions transparentes à l’intérieur même du paysage, ces photographies posent la question d’une contamination qui n’a pas de frontière claire et de la façon dont on serait tenté de réagir ».
Carlos Ayesta est né en 1985 à Caracas (Venezuela). Il vit et travaille à Paris où il est spécialisé dans la photographie d’architecture et de hauteur.www.carlosayesta.fr