logo 1670526081

zoom
Philippe Guionie
Un petit coin de paradis

Philippe Guionie, accueilli dans les ateliers d'artistes de la ville de Beauvais dans le cadre des Photaumnales 2006, a travaillé autour de la thématique des jardins familiaux.

"Des cohortes de jardiniers bien décidés à en finir avec les cicatrices de la terre. Le bruit des bottes se fait plus précis à mesure que je me rapproche. La tactique semble bien au point. Chacun a son rôle. L'eau coule enfin, par rafales. Un jet d'eau précis et puissant. La terre devient humide. Le jardinier devient artiste, dessinant de nouvelles formes insoupçonnables.
Auréole boréale, ellipse imparfaite, rond inachevé.

La terre.
Marron clair, elle était, presque noire, elle sera.

Alignement monolithique de poireaux à la chair encore blanche.
Pour combien de temps encore ?
silence
Cimetière à ciel ouvert.
silence
Sensation d'un champ de bataille, sans nom, plus de combattants.
silence
Destin tragique de ces poireaux à l'abandon,
au fond du jardin, loin des regards, loin des mémoires, nous mourrons.

Lorsqu'on arrive, on la voit de loin.
C'est une porte en bois massif, à l'entrée de la parcelle. Elle a fière allure du haut de ses deux mètres. Posée au milieu du vide, aucun mur ne la soutient dans son combat contre les intempéries. Elle affronte seule les quatre saisons : résiste au vent, absorbe la pluie, défie le soleil… Pour le jardinier, elle est le phare de son jardin, le début et la fin de l'histoire.
Ce n'est pas la porte du voyage sans retour.
Serait-ce la porte vers un petit coin de paradis ?"
Philippe Guionie
http://www.philippe-guionie.com/