logo 1670526081

TRANGMAR 01 BDSusan Trangmar
UNFOUND
2016

On commence par identifier un lieu sur une carte. Puis on atteint ce lieu en voiture ou à pied. Une première visite coïncide avec l'arrivée d’un printemps verdoyant et fertile. Les cimetières surgissent de façon inopinée ici et là dans le paysage. Leur sérénité intime ou leur nudité brute, exposée, a de quoi bouleverser. ROSSIGNOL WOOD. SUNKEN ROAD. Pénétrer dans une de ces enceintes c’est toujours avoir l’impression de traverser une frontière. La nature florissante rôde à proximité, prête à reconquérir le terrain. GUARDS. QUEENS. GUNNERS.
Parcourir les allées, inspecter chaque pierre tombale, se sentir obligé de prêter attention à chaque nom, chaque inscription, chaque mémorial, même si cela est impossible. Plus on lit de noms, moins l'imagination est à même de donner un sens à l'ampleur de la destruction dont ils témoignent. Les noms s’entassent en un amas monstrueux de possibilités gaspillées. BITTER.
Pour certains, l’oubli est une nécessité bienvenue, le seul moyen de survivre. Pour d'autres, revenir est une obsession. L'écriture est toujours là, à disposition, pour tenter une explication, autoriser une reformulation. TRANSLATE.

Susan Trangmar est née à Brighton. Elle a travaillé pendant de nombreuses années avec l’image photographique dans une variété de médias : la photographie fixe, l’installation de projection, l’image en mouvement et le son. Elle vit et travaille à Londres, où elle est maître de conférences en beaux-arts, à Central Saint Martins UAL à Londres.
www.susantrangmar.com

UNFOUND est publié sous forme d’un livret-DVD par Diaphane éditions.

Susan Trangmar a été accueillie en résidence par Diaphane en 2015-2016 dans la Somme dans le cadre du centenaire de la bataille de la Somme.

UAL

Lien vidéo